Invité MAP : Agence Noor, Stanley Greene

Agence Noor, Stanley Greene
The Western Front

 

Du 01.06.17 > 30.06.17 au Musée Georges Labit (17, rue du Japon, 31400 Toulouse)

I started to shoot the music in 1975. i meaN, what do you do oN a Saturday NiGht? iNStead of watchiNG whatever iS oN the tube, you Grab your camera aNd you Go out aNd take pictureS. And that’s what happened, I would go out every night taking photographs

« Ces années-là, beaucoup
de jeunes groupes de la baie
de San Francisco (…) étaient éclectiques, mélangeant
des arts traditionnels au punk expérimental »

Avec sa série photographique « The Western Front », Stanley Greene nous plonge dans l’univers punk du San Francisco des années 1975 à 1985. Ces photographies, qui s’enchaînent par séquences au rythme frénétique et manifestent le sentiment d’urgence d’une jeunesse anarchique, constituent le journal intime de l’auteur, alors étudiant au San Francisco Art Institute. Ces années-là, beaucoup de jeunes groupes de la baie de San Francisco, comme les Offs et les Dead Kennedys, étaient éclectiques, mélangeant des arts traditionnels au punk expérimental. La scène punk a réuni toutes les formes de langage. Cette musique est née d’une révolte, d’une émancipation de chacun qui s’est produite simultanément aux quatre coins du monde. « The Western Front », référence à l’ouvrage « All Quiet on the Western Front » (À l’Ouest, rien de nouveau) de l’écrivain allemand Erich Maria Remarque, préfigure l’écriture et la démarche à venir du photographe américain, aujourd’hui unanimement célébré pour son travail de photographe de guerre.

Musée Georges Labit (17, rue du Japon, 31400 Toulouse)