map

Author Archives

MAP x Wipplay.com : le concours

Et si on repartait pour un concours cette année ! La question ne se pose pas c’est une exclamation. MAP et Wipplay.com poursuivent leur aventure plus que jamais avec : « Made in France ? C’est la France mais ça n’y ressemble pas ». Présentation.

Quatrième concours commun avec le site et nous n’en sommes qu’au début ! Grâce au talent des participants chaque édition fût et sera un succès grandissant.

Petit rappel pour ceux qui ne connaitraient pas le principe.

  • Vous vous inscrivez en seulement quelques clics sur le site Wipplay.com
  • Vous cliquez sur le bandeau dédié au concours MAP x Wipplay
  • Vous téléchargez vos photos et concourez pour remporter un appareil photo, un tirage de votre image et l’exposition de votre photo sur le Quai de l’Exil Républicain du 1er au 30 juin !

Nous accueillerons aussi les copains de wipplay avec « la petite boutique de photo ».
À vos boitiers, déclenchez !

L’équipe MAP

 


MAP pose son lieu

Acquis aux bienfaits du nomadisme et du patrimoine, MAP a toujours exercé son itinérance dans les rues de Toulouse. Que ce soit avec des expositions, des cours de photo, des médiations et l’installation éphémère de son QG. Du 1er au 30 juin MAP, LE LIEU pose ses cimaises au Musée Paul Dupuy !

Une péniche en 2013, la cour Henri IV en 2014, un entrepôt en 2015, cette jolie collection d’espace manquait d’un écrin traditionnel. C’est chose faite depuis quelques semaines grâce au concours de M. Genest, Directeur du Musée, sans qui cette aventure n’aurait pas été possible. Puisque nous en sommes aux hommages nous souhaitons également remercier la Mairie de Toulouse pour sa confiance et son accord !

Du 1er au 30 juin, le Musée sera totalement vidé des collections permanentes pour accueillir les œuvres et installations des invités MAP ainsi que les trois expositions Bourses Talents MAP 2016.

L’ensemble de cet hôtel particulier du XVIIème initialement consacré au dessin et à la photographie déjà, sera entièrement pensé pour accueillir ce MAP 2016. Petit tour du locataire :

  • Plus de 1000 m2 d’exposition
  • Une petite librairie
  • Une salle de conférence transformée en cinéma pour les soirées Photomatic du jeudi (3 jeudis de projection de film, de photo, de documentaire et de conférence en présence des auteurs – programmation presque prête. Patience.)
  • La cour intérieure animée par « le petit coin » (horaire en cours)
  • Des brunchs légers le dimanche (programmation en cours)
  • Des dizaines de bénévoles pour vous servir et vous renseigner !

La tâche est immense, l’équipe MAP et les bénévoles sont prêts à relever le défi ! Tous les détails de la programmation bientôt disponibles sur le site.

L’équipe MAP

1 Appel à Auteurs / 4 jurés

Nouvelle théma, nouvelle édition, nouvel Appel à Auteurs pour lequel le festival MAP Toulouse a l’honneur de compter un jury d’exception. Présentation.

Du 11 janvier au 11 avril 2016, MAP fait son french lover et réserve son Appel à Auteurs aux talents français aillant réalisé un projet sur le territoire français. Ainsi trois Bourses seront allouées aux trois lauréats et leurs séries photographiques exposées en plein air du 1er au 30 juin 2016 à Toulouse.

LE JURY

En adéquation avec la thématique de MAP N°8, la direction du festival est ravie d’avoir rassemblé son jury autour de valeurs communes : transmission, solidarité et créativité au service de la nouvelle génération d’auteurs contemporains. Nul doute que les profils ici réunis devront faire appel à toutes leurs ressources pour clore le débat d’une séance de délibération – souvent animée ! Qu’il soit ambassadeur d’une marque iconique, chef d’un service photo parmi les plus audacieux de la presse ou encore auteur majeur chacun donnera une dimension unique à ces Bourses, préfigurant un trio aux contours encore inconnus mais au talent certain !

Gaëlle Gouinguené – Leica Camera France

Nicolas Jimenez – Chef du service photo du journal Le Monde

Olivier Culmann – Photographe membre du collectif Tendance floue

Ulrich Lebeuf – Photographe à l’Agence MYOP et Directeur Artistique du festival MAP Toulouse

Avec la participation de Pierre Garrigues – Directeur du festival MAP Toulouse

Modalités de participation : information ici

  • Droit d’entrée : gratuit
  • Trois Bourses MAP : 2500 €/chacune
  • Exposition : 1er juin > 30 juin 2016
L’équipe MAP

Review MAP 2015 en vidéo

Le temps des décrochages est révolu et nous voilà de retour en images, toujours, sur cette formidable 7ème édition du festival.

Au départ de ce nouvel opus photographique, Pierre Garrigues – Directeur de MAP Toulouse, en appelait à la passion mais aussi et sans le revendiquer à la persévérance. Deux vertus largement récompensées cette année par votre fidélité et votre engouement pour les propositions réalisées. Que ce soit sur le lieu MAP espace d’exposition inédit, lors des soirées de projections, des brunchs, des médiations culturelles prévues ou improvisées la grande famille des amateurs de MAP s’est donnée rendez-vous pour célébrer « Une Saison Photo à Toulouse » à nos côtés. Nous sommes fiers d’avoir été vos hôtes durant ce mois de festivités.

C’est avec un immense plaisir que nous avons reçus chacun des festivaliers parmi lesquels des fidèles, des nouveaux adeptes, des touts-petits de 3 ans à peine, des sages, des fans de Tim Burton, des curieux intéressés de découvrir Jean-Pierre Maurin, les modèles rencontrés sur l’aire de Port Lauragais venus s’admirer de plein pied sur le Quai… Autant d’histoires que chacun entretient avec notre programmation auxquelles nous sommes tous très attachés.

Quelques remerciements adressés à Delphine Blast (1er prix Talents MAP – Ville de Toulouse), Maximilian Tomozeï (2ème prix MAP – Espace EDF Bazacle), Pierre Carton (Prix Coup de Cœur MAP – Picto Toulouse) présents le soir de remise des prix puis une pensée pour Angelika Ejtel (3ème prix Talents MAP – Airbus) retenue aux USA. Elodie Zwiebel (lauréate Portraits d’enfants – Wipplay.com) surgit discrètement lors d’une rencontre qu’on a hâte de revoir et surtout à Brigitte Patient (Regardez voir – France inter), Richard Dumas et son épouse June, la tribu Maurin et l’équipe de Libé’ pour les soirées dans le jardin. Les partenaires sans qui MAP ne serait qu’un rêve et les bénévoles (Alis, J.P, Yesmine, Noémie, Caroline et les autres).

On se dit à l’année prochaine mais changement de saison, c’est en juin qu’on se retrouvera ! Annonce de la théma N°8 dans quelques heures…

L’équipe MAP

Opening MAP 15

Le jeudi 3 septembre dernier le festival donnait rendez-vous à ses invités d’honneur, partenaires et mécènes, Prix Talents et amis de toujours à MAP, LE LIEU pour la soirée d’inauguration. Review en images de cette soirée sous le signe de la convivialité et de la fête !

Merci à tous nos invités d’avoir partagé l’opening de ce 7ème MAP Toulouse. Remerciements également à Gimm traiteur pour son formidable service et à Amélie de Clic-o-matie pour la présence de son photomaton vintage ! On vous dit à très vite, tous les samedis soirs pour les projections et les dimanches pour les brunchs.

Part 1

 Part 2

Part 3

Crédit photo : Charlotte Gayraud – Lauréate MAP 2015 « Portrait d’enfant »
L’équipe MAP

ITW / Julie Plus – CEO wipplay.com

Rencontre avec  Julie Plus – CEO wipplay.com partenaire de MAP depuis trois ans. Elle nous parle du concept wipplay.com, des actus et des critères d’une bonne image… 

MAP : Comment est née l’idée de Wipplay.com ? 

Julie : Aux Rencontres d’Arles. En 2011, déjà le manifeste des commissaires (Clément Chéroux, Joan Fontcuberta, Erik Kessels, Martin Parr et Joachim Schmid) initiait ce mouvement. Leur exposition « From here on » consacrée à la photographie vernaculaire, présentée aux cotés de celles d’un Chris Marker ou d’un Koudelka, marquait autant les esprits qu’une exposition patrimoniale. Pratique culturelle sur le point de devenir une « pop culture », la photographie amateur est devenue la meilleure façon de raconter l’époque.

« L’analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l’écriture, mais celui qui ignore la photographie » écrivait déjà Walter Benjamin.

Offrir aux amoureux des images la possibilité de montrer leur travail semblait naturel. Avec Wipplay.com, on s’est dit qu’il fallait canaliser cette photographie amateur, talentueuse et spontanée. Pour nous ça consistait à aller à la rencontre de l’époque avec des thèmes hebdomadaires et des sujets en lien avec l’air du temps.

Ainsi est né wipplay.com. Les autres fonctionnalités (albums, book des professionnels, analyses, décryptages, blogs… et depuis peu achats/ventes) en ont naturellement découlé.

MAP : Qui est derrière le concept ? 

Julie : Les pratiques sociales propres au web ont aboli l’exclusivité de la création. Le photographe professionnel est un artiste par sa démarche, ses intentions d’auteur, ses séries, ses obsessions. L’amateur est par nature plus éclectique. Le projet que j’ai mis en place cherche justement à donner du sens à cette rencontre, entre la masse d’images et leur curation. Celle des wipplayers, mais aussi celle des artistes photographes avec leur subjectivité.

190620131506-1371633150wipplay11371633150-mamini

MAP : wipplay.com quelle est la démarche ?

– Entre réussir une belle image et être exposé,

– Entre jouer à un concours photo et voir son image analysée par une école d’art,

– Entre poster une photo et susciter l’admiration des foules ou d’un grand professionnel,

– Entre prendre un cliché et réussir à la vendre…

Il n’y a qu’un pas. Et ce pas, c’est wipplay.com

MAP : Parle nous de la nouveauté, le wisshop.fr.

Julie : Dès lors que les images émergent dans les discussions, dans le temps que les gens passent à les regarder, à les prendre et à les retoucher, elles ont une valeur.

Pour nous qui ne vendons ni données, n’affichons pas de publicités et qui mettons un point d’honneur à réussir le pari d’une aventure internet éthique, élaborer un projet dans lequel les passionnés peuvent vendre leurs images nous a semblé un modèle économique original et judicieux.

Le succès incroyable de notre galerie pop-up ouverte pour le lancement de wisshop.fr au Carrousel du Louvre pendant Paris Photo a confirmé cette idée.

MAP : Depuis 3 ans vous produisez un concours à l’occasion du festival MAP, ensemble on passe du virtuel au réel, qu’est ce que ça apporte au concept wipplay.com et aux wipplayers ? 

Julie : Sur wipplay.com, la photo joue son côté spectaculaire, son côté « art forain ». Mais, c’est l’accrochage, le contexte d’exposition, IRL (In Real Life) qui révèle une image dans toutes ses dimensions. Même reproductible, c’est quand elle est accrochée qu’une photo devient unique

Wipplay.com conjugue ces plaisirs complémentaires. Sur le site, délices de la sérendipité, puits sans fond de l’émerveillement et promenade visuelle infinie. Dans les musées (Centre Pompidou, 104, Assemblée Nationale….) ou à ciel ouvert comme à Toulouse (ou sur le port de Sanary à partir du 28 mai), les images exposées prennent vie !

0C3B4084
MAP : C’est quoi les critères d’une bonne photo chez wipplay.com ? 

Julie : Aucun critère a priori sinon c’est l’académisme ! Chaque concours photographique propose ses propres règles du jeu. Pour gagner, il faut les respecter. « Mal cadré », « Soyons flous » font partie des concours wipplay.com au même titre que « Profondeur de champ » ou « Macro ». Bien décadrer peut s’avérer aussi difficile que de réussir un beau paysage.

 

Participez au concours  2015 : PORTRAITS D’ENFANTS jusqu’au 28 mai 15′ > les 20 lauréats seront exposés sur les Berges de la Garonne du 1er au 30 septembre pansant MAP !


PORTRAIT #3 : ROBIN SCHWARTZ

À l’occasion du lancement du concours en co-prod avec le site Wipplay.com – c’est la 3ème année déjà, l’équipe de MAP a eu envie de partager le travail de Robin Schwartz  qui relève à bien des égards la pratique du portrait d’enfants…

Depuis douze ans, Amélia n’a pas son pareil pour poser devant l’objectif de sa photographe de maman Robin Schwartz. Elle ressemble à de nombreuses petites filles de son âge à la différence prêt qu’elle côtoie depuis de nombreuses années un bestiaire extraordinaire, éléphants, poneys, kangouroos, lamas et composent ensemble les pages de Amelia & the ANIMALS une série photographique mais aussi est surtout un livre.

008schwartz_louie

robin-schwartz-6

BreakfastTalk_RobinSchwartz-1

Au delà de la simple représentation des rapports entre la petite fille et le genre animal, les images de Robin offre une méditation sur les rapports parents-enfants et les temps de partage : ce qu’on en fait, ce qu’on veux en dire, ce qu’on en montre…

Nous espérons que ces travaux vous inspireront dans votre production et enrichiront votre culture photo comme ça a été le cas chez MAP !

Good shoot.

Toutes les infos du concours MAP & Wipplay.com c’est ICI

Source : Aperture // Crédit photo : Robin Schwartz

 


Concours : Portraits d’enfants avec Wipplay.com

À suivre :  Du 29 avril au 28 mai, Wipplay.com et le festival MAP, vous invitent à exercer votre photographie sur le thème « Portraits d’enfants ».

« Billie Eliott, Punky Brewster, Agnan… Des kids de 1ère classe »

Comme Sally Mann ou Samuel Lugassy, il faut parfois investir leurs géographies intimes et paradoxales pour capturer l’essence de leur monde.

Portrait environnemental, close-up, documentaire ou plastique… Connectez-vous à votre âme d’enfant pour saisir la leur !

bandeaux-map

 Dotations :

1er Prix du Jury : Un boitier photo (modèle en cours de sélection)

1er Prix du Public : Un Tirage Central Dupon

20 lauréats : Une photo par lauréat exposée pendant le festival du 1er au 30 sept 2015

 


Portrait #2 : Vanessa Will

On vous le disait la semaine dernière, l’édition 2015 dédiée au portrait nous offre l’opportunité de partager avec vous quelques trouvailles à nous avoir tapé dans l’oeil et pourquoi pas que vous en fassiez un peu de votre inspiration – car il en faudra pour remporter l’appel à auteur 2015 « Le portrait et ses états » !

Lors du dernier festival du film Sundance – la 31ème édition –  la photographe Vanessa Will a troqué son appareil numérique pour un procédé ancien dont on est pas prêt d’arrêter de parler. La programmation vous réservera de jolis accrochages…

En utilisant un Graflex D dont les prises de vues ont été exploitées au ferrotype Vanessa Will renoue avec les origines de la photographie 19ème siècle et avec le travail d’un certain Nadar. Celui qui est considéré comme des premiers photographes de l’histoire capturait déjà les artistes contemporains de son époque conscient de la fonction « témoin » que la photographie pouvait alors offrir.

Elle explique dans la vidéo ci-dessous la fabrication de l’image produite sur une plaque humide à l’aide d’une émulsion spécifique. Il faut compter entre sept et huit minutes entre la préparation de la plaque et son exploitation au révélateur.

Temps de pose rallongés et rendu brut sans retouche possible s’opposent aux pratiques actuelles et au chrono réduit dont dispose les photographes portraitistes pour réaliser leur prises de vues…

Victoria-Will-Profoto-Pro-8-Sundance-Cassel

Victoria-Will-Profoto-Pro-8-Sundance-Thirlby

 

En 2015 on prend enfin le temps qu’il faut pour produire des images inédites !

Source : Profoto / Crédit photo : Vanessa Will 

« Regards Croisés » MAP à Pékin

Dans le cadre du cinquantenaire des relations entre la France et la Chine, le festival et l’Institut français de Pékin ont eu l’honneur de présenter l’exposition « Regards Croisés ». Retour sur cette escale en terre chinoise !

Le principe était simple : faire se regarder deux interprétations de l’espace urbain lors d’une exposition. Pour cela l’appel à auteur ’14 « Street photo : be yourself » à été ouvert aux jeunes auteurs chinois avec le soutient sur place du correspondant photographe Christian Jacques Heyer et de l’université des arts de Pékin.

L’exposition Chine, organisée par MAP, L’institut Francais de Pekin, l’Alliance Francaise et Christian-Jacques Heyer qui s’est déroulée du 26 novembre au 14 décembre 2014 a proposé leurs visions personnelles de la rue – justifiant en image une citation de Stephane Zaubitzer l’un des photographes professionels invites dans cette édition 2014 : « Le Spectacle commence sur le trottoir ».

Alban Lecuyer, 2ème Prix MAP & EDF Bazacle et Liu Lei alias Joker ont donc incarnés cet échange non sans prouver à nouveau qu’on gagne à échanger pour s’apprivoiser !

Nous remercions chaleureusement C.J Heyer, Bérénice Angremy, Marc Piton, Aloïse de la Ronde, Anthony Chaumuzeau, Daniel Blaise et Sun Yanmei. 

image

securedownload

securedownload-1

securedownload-3

securedownload-6

 


Page 1 of 6123...Last

Dernières News